Maths
1 + 1 = 2

Tout ingénieur apprend, depuis l'enfance,
la notation mathématique selon laquelle la somme
de deux nombres réels, comme par exemple,




peut être écrite de manière très simple.

Cependant, nous pouvons dire,
qu'elle est totalement dépourvue de style,
surtout du point de vue d'un ingénieur.

Dès les premiers cours de maths,
on sait que,




et aussi que,




De plus, tout le monde sait que,




Par conséquent, l'expression,




peut être réécrite d'une forme plus élégante, telle que :




laquelle, comme vous pouvez aisément voir,
est beaucoup plus compréhensible et scientifique.

Par ailleurs, il est bien connu que :




et que,




d'où il en résulte,




que, à son tour, peut être écrit de la forme suivante :




plus claire et transparente.

En tenant compte que,




et que la matrice inversée de la matrice transposée
est égale à la matrice transposée de la matrice inversée
(sous l'hypothèse d'un espace unidimensional),
nous obtenons la simplification suivante
(grâce à l'usage de la notation vectorielle) :




Si nous unifions les expressions simplifiées,




et




il est évident que l'on obtient :




En appliquant les simplifications décrites antérieurement,
il en ressort que, de l'équation :




l'on obtient finalement, d'une forme totalement élégante,
lisible, succinte et, surtout, compréhensible pour tous,
la très belle équation :




que, l'on convient, elle est beaucoup plus professionnelle
que la très vulgaire, anodine et plébéienne
équation qui est à l'origine :




Cette présentation a été confectionnée à l'intention de nos amis les avocats,
dans le but de leur faire savoir que les ingénieurs, nous possédons aussi
une grande capacité pour compliquer les choses ...
et les embrouiller ÉNORMÉMENT!!!