Dieux Hindous et Bouddhistes

india_gods.jpg

Brahma

Brahma est le Dieu de créateur dans l'Hindouisme. Il a quatre visages. Brahma est aussi connu comme Svayambhu (auto-né), Vagisa (Seigneur de Discours) et le créateur de quatre Vedas, une de chacune de ses bouches.

Premier être créé dans l'univers. Il a le pouvoir de tout créer dans l'univers, dont il est le régent principal. Il appartient aussi au groupe des douze mahajanas. Ils représentent les plus grandes autorités qui soient en matière de spiritualité.

brahma1.jpg brahma3.jpg

Ces "pères de la religion", tous grands bhaktas, sont au nombre de douze : Brahma, Shiva, Narada, Manu, Kumara, Kapila, Prahlada, Bhisma, Sukadeva Gosvami, Yamaraja, Janaka et Bali.

Brahma est le dieu créateur-démiurge de l'hindouisme, le premier membre de la Trimurti, la trinité des déités hindoues majeures, avec Vishnou et Shiva.

Sarasvati est sa Shakti, son énergie, son épouse. Sa monture vahana est un hamsa, une oie ou un cygne. Sa couleur est le rouge.

sarasvati1.jpg sarasvati2.jpg

Brahma intervient seulement de façon occasionnelle dans les affaires des dieux, et encore plus rarement dans celles des mortels. Il est considéré comme le père de Dharma et Atri. Brahma vit à Brahmapura, une cité située sur le mont Meru.

sarasvati3.jpg

Sa vie dure 36 000 de ses jours (cent de ses années), chacun d'eux valant environ 8,64 milliards d'années des mortels (voir mesure védique du temps). Brahma est un agent du Brahman, le « Soi Suprême » de l'hindouisme.

brahma1.jpg brahma3.jpg

Vishnou

Il est le deuxième dieu de la Trimourti (trinité hindoue), avec Brahma et Shiva. La Trimourti incarne le cycle de manifestation, conservation et dissolution de l'univers dont Brahma est le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva (Rudra) le destructeur.

Vishnou est souvent représenté en homme bleu avec une parure royale et quatre bras, tenant généralement une roue ou chakra, une conque ou shankha, un lotus (padma) et une massue (gada) dans les mains.

Il porte sur sa tête une tiare dorée, appelée kirita-mukuta. Il est dépeint également se reposant sur le serpent Shesha, un lotus sort alors de son nombril ; Brahma sort lui-même du lotus; cette scène se reproduit à chaque nouveau grand cycle tempore ou kalpa, période liée à la cosmologie hindoue; Vishnou et Brahma recréent ainsi l'univers.

Sa parèdre est Lakshmi, la déesse de la richesse et de la bonne fortune, sa monture Garuda, l'aigle. Il est le fils de Dharma et de Ahimsa.

vishnu1.jpg vishnu3.jpg

Lakshmi ou Mahalakshmi

Lakshmi « beauté, splendeur, prospérité, fortune », Shri ou Mahalakshmi, est la déesse de la fortune, de la prospérité, de la richesse et de l'abondance. Elle est l'épouse et shakti de Vishnou.

Elle se réfugia dans la mer de lait lorsque les Dieux l'eurent exilée. Elle renaît lors du barattage de la mer de lait.

lakshmi1.jpg lakshmi2.jpg

Elle n'est pas armée. Couronnée, elle porte un sari rouge et est assise sur un lotus. Elle est entourée de deux éléphants blancs, symboles de chance.

Elle est représentée avec quatre mains désignant des vertus spirituelles. Des pièces d'or s'écoulent de l'une d'elles, tandis qu'elle bénit les fidèles.

C'est une bienfaitrice qui aide à développer la richesse intérieure. L'or et les bijoux sont ses symboles.

lakshmi3.jpg lakshmi4.jpg

Lakshmi est la seule déesse ayant un contraire, une antithèse, incarné par une autre divinité : Alakshmi, appelé aussi Jyestha, représentant la pauvreté, le malheur. Les femmes doivent lui offrir de la nourriture avant de manger elles mêmes, pour l'apaiser et stopper les malheurs que celle-ci envoie sur les ménages.

Shiva

Shiva, transcrit parfois par Çiva, le bon, celui qui porte bonheur, le bienfaisant, est le plus vénéré des dieux, membre de la Trimurti avec Brahma et Vishnou. Il est le dieu de la fin des temps. Il organise le monde et représente les ténèbres. Il a les yeux mi-clos car il les ouvre lors de la création du monde et les ferme pour mettre fin à l'univers et amorcer un nouveau cycle.

indra1.jpg

Le premier nom de Shiva fut Indra, le fulgurant. Il est le roi des dieux, et Seigneur du Ciel dans la mythologie védique de l'Inde ancienne. Il est originellement issu du dieu indo-européen de la guerre et de l'orage.

Shiva est quelquefois considéré comme le dieu du yoga et est représenté en tant que yogi qui possède la connaissance universelle, suprême et absolue, voire dans un état « au-delà de la connaissance ». Doté d'un grand pouvoir, il mène une vie de sage sur le mont Kailash.

shiva2.jpg

Il est représenté avec un troisième œil au milieu du front, symbole d'éternité et de sagesse, et avec un cobra autour du cou, symbole de puissance. Il porte un trident (trishula) et tient un tambour à boules fouettantes (damaru). Il est assis sur une peau de tigre, symbole de l'énergie potentielle.

shiva3.jpg shiva4.jpg

Shiva représente la source créatrice en sommeil. De sa chevelure, dans laquelle se trouve un croissant de Lune, symbole du cycle du temps, s'écoule le Gange, fleuve sacré de l'hindouisme. Sa monture est le taureau Nandi qui fait lui-même l'objet d'un culte.

shiva5.jpg shiva_parvati2.jpg

Shiva est marié à Shakti, la déesse-mère. Elle-même a plusieurs noms suivant la fonction qu'elle occupe, Parvati, Durga, Kalî.

shiva1.jpg shiva_parvati1.jpg

Il a deux fils, l'un né de Parvati, Ganesh, l'autre de sa seule semence : Skanda.

Durga

Durga s'appelle aussi Devi "la Déesse", Mahadevi "la grande déesse", Kali "la noire", Uma "la tranquille" ou Parvatî "la chaste épouse".

Elle est l'une des plus redoutables divinités du panthéon hindou, la puissance d'action personnifiée de Shiva, la partie féminine de lui-même.

Elle est l'inaccessible, guerrière infaillible, celle qui protège l'humanité du démon. Son exploit le plus célèbre fut le combat contre le démon-buffle Mahisha.

durga3.jpg durga2.jpg

Ganesh a la particularité d'avoir été conçu par Parvati seule, Shiva l'ayant seulement ramené à la vie en le dotant d'une tête d'éléphant. La famille vit au sommet du mont Kailash dans l'Himalaya.

shiva_parvati_ganesh_muruga.jpg ganesh1.jpg

Elle est dépeinte, vêtue d'un sari rouge, avec dix bras, chacun doté d'une arme redoutable que lui ont confiée les autres divinités (le disque de Vishnu, la lance de Kumara, l'arc et la flèche de Surya, la hache de Chandra, une massue de Yama, la hache d'Agni, la conque de Vayu, et le trident de Shiva).

Elle est toujours accompagnée d'un lion ou d'un tigre, symboles du courage.

Elle existe sous neuf formes différentes, chacun des ses aspects ayant une signification particulière :

- Durga Maa : l'inaccessible, déesse de la guerre, celle que personne ne peut blesser.

durga4.jpg durga_ma.jpg

- Amba ou Jagadamba : littéralement « mère de l'univers ». Quoi qu'elle crée doit être rempli d'innocence. Tout ce qui est créé, comme la matière, est innocent, non rusé, non manipulateur ou agressif.

jagdamba.jpg

- Maa Kali ou Bhadrakali : a le pouvoir sur le temps (kaal).

kali1.jpg kali3.jpg

- Annapurna : « anna » signifie grains (de céréale), celle qui donne la nourriture généreusement.

annapoorna1.jpg annapoorna2.jpg

- Sarvamangala : celle qui donne la joie (mangal) à tous (sarva).

sarvamangala.jpg

- Bhairavi : qui inspire l’effroi (car donnant l’existence, elle donne aussi la mort).
- Chandika : l’impétueuse, celle qui donne la colère.

bhairavi.jpg> chandika2.jpg

- Lalita : celle qui joue.
- Bhavani : celle qui donne l'amour, qui fait don de la vie, épithète souvent donnée à Parvati, la consort de Shiva.

lalita.jpg bhavani.jpg

Navratri ou Navaratri

Navratri ou Navaratri, qui signifie « neuf nuits » en sanskrit, est une fête hindoue qui célèbre, durant neuf nuits et dix jours, neuf formes de la Shakti, l'énergie féminine divine.

C'est une période d'introspection et de purification, traditionnellement une époque propice au lancement de nouvelles entreprises.

La fête, dont les dates sont déterminées précisément par le calendrier lunaire hindou, débute pendant le mois d'ashwin, qui correspond à nos mois de septembre et d'octobre.

1°) Shailaputri - Elle est la résultante des pouvoirs de Brahma, Vishnu et Shiva. Elle chevauche un taureau, tient un trident dans un main et un lotus dans l'autre.

2°) Bhramacharini - Austère, elle est la voie du moksha (libération du cycle infernal des réincarnations et union à dieu).

3°) Chandraghanta - Accompagnée d'un lion, elle est l'incarnation du courage, elle combat les démons.

4°) Kusumanda - Magnanime, elle possède huit bras. Sa demeure est le Soleil.

5°) Skondamata ou Skand Mata - Déesse du feu, sa monture est un lion.

6°) Katyayani - Elle a la couleur de l'aurore, trois yeux et quatre bras.

7°) Kaalratri - Assise sur un âne, elle chasse la crainte et l'adversité.

8°) Maha Gauri - Juchée sur un taureau, elle possède les traits d'une jeune fille. Représentant la paix et l'intelligence, elle a trois yeux et quatre bras dans chacune de ses mains.

9°) Siddhidatri - Assise sur un lotus, possédant quatre bras, elle est la gloire, celle qui est bénie.

navaratri.png


Trois premiers jours : La Déesse Mère est invoquée sous la forme spirituelle de Durga pour détruire toutes les impuretés, les vices et les défauts.

Trois jours suivants : La Déesse Mère est adorée sous la forme de Lakshmi, considérée comme ayant le pouvoir de donner à ses fidèles la richesse infinie.

Trois derniers jours : Ils jours sont dédiés à l'adoration de la déesse de la sagesse Sarasvatî afin de connaître tous les succès dans la vie.

Le dixième jour (Vijayadasmi) de Navratri, on célèbre Dussehra (Victoire du dixième jour), lors de laquelle une effigie de Ravana est brûlée pour célébrer la victoire du bien (Rama) sur le mal (Ravana).

rama_kills_ravana.jpg


Krishna

Krishna (Krichna, sombre, bleu-noir, en sanskrit) est une divinité centrale de l'hindouisme. Dans la plupart des traditions hindoues, il est le huitième avatar (incarnation) de Vishnou.

Krishna est la divinité la plus vénérée de l'Inde à l'origine de nombreuses sampradaya (traditions) bhakta (dévotionnelles) dédiées à son adoration.

krishna3.jpg radha_sita1.png

Radha et Krishna

L’histoire d’amour entre Radha et Krishna est l’incarnation de l’amour, de la passion et du dévouement. La passion de Radha pour Krishna symbolise le désir intense de l’âme et sa volonté ultime d’unification avec Dieu.

krishna2.jpg radha_sita2.jpg

Le Dieu Krishna est l’âme de Radha et Radha est vraiment l’âme du seigneur Krishna. Elle est indissociable, indivisible de Krishna. Elle restera un mystère à moins qu’une personne découvre ses attributs divins inexprimés.

radha_sita3.jpg radha_sita4.jpg


Autres Dieux

Agni

Dieu du feu, à la fois du feu réel (dans le foyer), du feu du sacrifice (Yagya) et du feu de l'âme. Il est l'étincelle de vie et donc une partie de lui se retrouve dans chaque être vivant. C'est lui qui fait le lien entre les humains et les dieux. Il reçoit les offrandes et les redonne aux dieux.

Il est généralement de couleur rouge, avec deux visages, sept langues de feu et des dents en or; sept rayons de lumière émanent de son corps. Le nombre de bras ou de jambes semble variable.

Il se déplace sur un char tiré par des chevaux mais plus généralement il chevauche directement un bélier.

agni1.jpg agni2.png

Cunda

Cunda, est un bodhisattva considéré tantôt comme une forme féminine d’Avalokitésvara, tantôt comme une émanation de Vajrasattva, dont elle porte parfois la représentation sur sa couronne.

Cunda est vraisemblablement dérivée d'Ushas, la déesse de l’Aurore des Hindous. Dotée d’un seul visage mais de nombreux bras elle est soit blanche comme la lune, soit verte. Elle voyage sur le dos d’un homme prosterné.

Elle dispense la connaissance, elle est particulièrement vénérée par ceux qui veulent acquérir la connaissance des enseignements du Bouddha.

C’est un bodhisattva à la fois bienveillant et effrayant qui possède des armes : un éclair, une épée, un arc, une flèche, une hache et un trident.

cunda1.jpg cunda2.jpg

Elle est représentée habituellement avec une seule tête et deux bras, une main portant un lotus, l’autre un sutra (leçon de vie et de morale). Elle est parfois représentée avec 11 têtes et 22 bras et est alors considérée comme la mère des tous les Bouddhas. Elle aurait donné naissance à 700 000 bouddhas.

Draupadi

On la considère comme l'exemple de la féminité, pourtant elle est la cause de la grande guerre Kurukshetra. On dit qu'elle est la force obligatoire derrière cinq frères Pandava, pourtant elle est la ligne de faille majeure entre leurs idéologies.

Elle est considérée comme l'esprit (mann) qui a contrôlé cinq sens (indriyas), pourtant elle est le corps contrôlé par les cinq sens.

Elle est affectueuse, souciant et tendre des fois, mais d'autres, rebelle, rancunière et fière.

Beaucoup de noms la connaissent et chaque nom d'elle définit une de ses qualités différentes. Elle est Draupadi. Elle est Krishna.

draupadi1.jpg draupadi2.jpg

D'après le Mahabharata, une lutte dynastique entre les clans frères des Kauravas et des Pandavas pour le trône de Hastinapur s'est soldée en une bataille dans laquelle tous les anciens royaumes ont participé en tant qu'alliés des deux clans rivaux. Les Pandavas vaincront, et reprendront ainsi le pouvoir. La bataille a eu lieu à Kurukshetra dans l'État moderne de Haryana, en Inde.

Ganga

Ganga est la déesse du Gange, fille de l'apsara Menaka et d'Himavant, le roi de l'Himalaya. Elle est avec Agni la mère de Kârttikeya - Skanda qui sera appelé par la suite Gangâputra, « Fils de Ganga ».

Elle est aussi la mère de huit garçons avec le roi Shântanu mais, lors de leur séparation, elle les noya tous sauf un, Bhîshma.

ganga1.jpg ganga2.jpg

Hanuman

Hanuman (en sanskrit « pourvu (mân) de mâchoires (hanu) » est dans l'hindouisme un vanara, héros du Ramayana, une épopée qui raconte le périple de Rama.

Fils de Pavana, le dieu du vent, et de la déesse Anjanâ, il a l'apparence d'un singe et plus précisément d'un langur à face noire (Semnopithecus entellus).

Il est décrit comme assez fort pour soulever des montagnes, tuer des démons et rivaliser de vitesse avec Garuda, l'oiseau véhicule de Vishnu.

Dans l'hindouisme moderne, c'est un dieu très populaire dans les villages.

Hanuman est le dieu-singe, patron des lutteurs, dieu de la sagesse. Il est souvent représenté avec une massue (gada).

hanuman1.jpg hanuman2.jpg

Une caractéristique d’Hanuman est sa fidélité complète et permanente à Rama, son Maître spirituel. Sa vie entière, ses actions, ses jours et ses nuits sont consacrés à servir son Maître.

Après la victoire, Rama voulut récompenser Hanuman. Celui-ci refusa, trop heureux d'avoir été le champion de l'amour et de la justice. Cette noblesse est aujourd'hui encore illustrée par le proverbe hindou : « les singes pleurent sur les autres, jamais sur eux-mêmes ».

À l'origine Hanuman était le gardien des propriétés et tout fondateur d'un nouveau village se devait d'ériger sa statue.

Kama

Le dieu Kama est la divinité hindoue du désir, et plus particulièrement du désir amoureux. Comme l'Eros grec, il utilise un arc et des flèches pour répandre l'amour.

Il est le fils de Dharma et de Shraddha. Mentionné dans le Rig-Veda comme le plus puissant des dieux (presque chaque dieu védique est loué comme étant « le plus puissant des dieux »), il symbolise le moteur qui pousse les hommes à la perpétuation de leur espèce.

kama1.jpg kama2.jpg

En d'autres termes, il symbolise le désir sexuel ou la libido. Par suite, il régente le samsara. Le dieu de l'amour est à rapprocher du concept de Kama.

Le Mythe de Manu et le Déluge

Dans l'hindouisme, Manu est le premier humain sur Terre. Il est comparable à Adam dans les religions Abrahamiques. Il est associé au dieu Vishnou et son avatar Matsya, le poisson, pour avoir remis la vie sur Terre car il sauva Manu, sa famille et un grand nombre d'animaux.

Manu est aussi célèbre pour avoir écrit les Lois de Manu ou Manava Dharma Shastra, un livre antique très connu sur le sous-continent indien qui donne pour les fidèles les devoirs et les lois à suivre.

Satapatha Brahmana, le Mythe de Manu ou Satyaavrata (le 1er homme), issu du Rig-Veda, texte fondateur de l’hindouisme, écrit entre 1800 et 1500 avant J.C., mais de transmission orale bien plus ancienne.

manu_deluge.jpg arche_dessinateur _peynet.jpg

Une légende raconte que Manu (comme Adam) était le fils de Brahma et d'une jeune femme qu'il avait créée de son propre corps (comme Eve), tandis que selon une autre tradition, Manu était le fils du dieu du soleil Surya.

Un jour, alors que Manu se baignait dans la rivière, il trouva un minuscule poisson, Mataya, qui supplia le sage de le protéger. Manu emporta alors le poisson chez lui, où il grandit et grandit jusqu'au jour où il lui demanda de le relâcher dans la mer.

Avant de s'éloigner, le poisson avertit Manu de l'imminence d'un déluge qui allait recouvrir la terre et il conseilla au sage de se construire un gigantesque bateau pour s'y protéger.

Manu obéit aux conseils du poisson et embarqua des créatures et des graines à bord de son navire.

Peu avant l'achèvement de son oeuvre, la pluie se mit à tomber si fort que toute la terre fut inondée. Les eaux devinrent rapidement agitées, menaçant de faire chavirer le navire. Mais Mataya apparut de nouveau, cette fois sous la forme d'un poisson gigantesque, remorqua l'embarcation à travers la mer.

Il conseilla ensuite à Manu d'amarrer le bateau au sommet d'une montagne qui n'avait pas été submergé, en attendant la décrue.

Avant de partir, Mataya avoua à Manu qu'il était en fait Vishnou.

En signe de gratitude envers le dieu, Manu lui fit une offrande de lait et de beurre fondu. Un an plus tard, l'offrande se changea en une jeune femme qui se révéla être Ida, la fille du dieu.

Le couple commença alors à engendrer l'espèce humaine.

manu1.jpg


Dans l'histoire de la grande inondation, Manu combine les caractéristiques des figures de la Bible hébraïques de Noah, qui a préservé la vie de l'extinction dans une grande inondation et Adam, le premier homme.

Manu a dit avoir trois fils avant l'inondation - Charma, Sharma et Yapeti, tandis que Noah avait aussi trois fils - Ham, Shem et Japheth. Tant Noah comme Manu sont décrits comme des hommes vertueux.

Dans le Livre de la Genèse, un déluge a été envoyé pour détruire et nettoyer la terre. Seulement Noah et sa famille immédiate sont restés après l'événement, pour faire un nouveau début.

Dans l'histoire de Manu, cependant, la destruction du monde est traitée plutôt dans le cadre de l'ordre naturel de choses que comme une punition divine.


Narayana

Narayana (« Refuge des hommes ») ou Narayan, est un dieu du panthéon de l'hindouisme, ancienne divinité des eaux, frère jumeau (ou fils) de Nara. Il est identifié à Vishnou sommeillant sur les eaux primordiales entre deux ères, reposant sur les anneaux du serpent Sesa-Ananta. C'est aussi « Dieu en l'Homme », en l'invoquant on peut vénérer Dieu sous une forme humaine, notamment Krishna.

Les textes sacrés de l'hindouisme ne donnent pas tous la même nature à Narayana qui est présenté selon les cas comme un dieu, un rishi ou comme un yogi. Certains l'associaient à l'origine du monde.

narayana.jpg

Tara

La plupart des bouddhistes connaissent Tara en tant qu’amie, sauveuse, Bodhisattva bienveillante et être éveillé. Elle est si populaire qu’elle s’appelle « Mama Tara » – et elle ne se prend jamais au sérieux.

tara1.jpg

Elle est une bonne amie au quotidien, une aide précieuse, une héroïne salvatrice, un guide précieux. Elle a toujours « le temps » pour tout le monde – après tout, le temps est relatif.

tara2.jpg tara3.jpg

Elle est aussi prompte à aider le prisonnier en prison que le pratiquant fidèle, sans discrimination. Si son nom est appelé, elle répond.

tara4.jpg tara5.jpg

La déesse Tara, une femelle Bouddha, est la Bodhisattva de la compassion. Elle représente la compassion dans l'action, puisqu'elle est dans le processus de marche de son trône de lotus pour aider ceux qui lui font appel.

Elle est non seulement une déesse Bouddhiste, mais aussi une manifestation de la mère divine, comme la Mère Marie dans le Christianisme ou la grande déesse Shakti dans l'Hindouisme. Ses attributs comme protectrice et sauveuse sont semblables à ceux de la déesse hindoue Durga.

Tara Vert est la manifestation la plus dynamique de Tara. Sa couleur verte symbolise la jeune énergie et l'activité, aussi bien que son lien à la terre. En représentant la compassion active, on l'adore particulièrement pour sa capacité de surmonter les situations les plus difficiles.


Trimurti et Trinité

D'après l'indianiste français Alain Daniélou, la Trinité chrétienne ne serait pas sans rapport avec la Trimurti.

Les conceptions philosophiques hindoues étant connues du monde grec au début de notre ère.

La ville d'Alexandrie accueillait d'ailleurs une communauté indienne et des témoignages grecs sur le culte vishnouite du IIe siècle avant J.C. existent (dont celui de Héliodore, fils de Dion).

trimurti.jpg trinite.jpg

Selon cette interprétation, Dieu le père, le procréateur, est à rapprocher de Shiva, le dieu se substituant à son organe de création, le lingam. Vishnou serait alors Dieu le fils, descendant sur la terre sous forme d'avatar.

On trouve d'ailleurs un certain nombre de similitudes ou ressemblances entre Krishna et les autres avatars et le Christ, comme on en trouve d'ailleurs avec certains héros grecs, Krishna et Achille meurent d'ailleurs de la même façon, une flèche dans le talon.

Quant au Saint-Esprit, il ne semble pas avoir mieux réussi dévotionnellement que Brahma.

trimurti2.jpg


Source :
- Ancoco.centerblog.net
- Blogmasala.canalblog.com
- Buddhachannel.tv
- Commons.wikimedia.org
- Contesdesindes.free.fr
- Edelo.net
- Eden-saga.com
- Expatriation-en-thailande.com
- Fbu.org
- Fr.wikipedia.org
- Indedunord.free.fr
- Indianthali.fr
- Kavithamd.com
- Kondratieff.org
- Lifestalker.com
- Malbar.fr
- Mysteresdeladeesse.com
- Mythologica.fr
- Quora.com
- Routard.com
- Scribe.seiya.free.fr
- Templeganesh.fr
- Utqueant.org
- Vedisme.free.fr
- Yoga-la-buisse.com
- Yogaesoteric.net
retour