Ecogestes à adopter
Pour faire des économies d'énergie

* Pensez à mettre des ampoules économiques.

* N'oubliez pas aussi de grouper les prises en une seule multi-prise pour tout éteindre.

* Éteignez vos appareils à "veilles".

* Une télé en veille pendant une nuit = une télé allumée pendant 3 heures.

* Enlevez les chargeurs de batteries de téléphones ou autres des prises.

* Modulez le chauffage en fonction des pièces de la maison (plus chaud dans la salle de bains et le séjour, moins chaud dans les chambres pendant la nuit).

* Laissez le frigidaire ouvert le moins longtemps possible.

* Dégivrez régulièrement votre réfrigérateur avant que la couche de givre n'atteigne 3 mm d'épaisseur, ce qui me permet d'économiser jusqu'à 30 % de sa consommation d'électricité.


Pour faire des économies d'eau

* Evitez de faire couler l'eau inutilement. Vérifiez qu'aucun robinet ne fuit.

* Equipez vos robinets de mitigueurs ou mousseurs.

* Coupez l'eau quand pour vous brosser les dents, laver les mains ou vous raser.

* Optez pour des systèmes de chasse d'eau à deux débits (réservoirs), elles permettent de réduire le volume d'eau considérablement.

* Sinon, vous pouvez placer une bouteille d'eau pleine de sable (ou de galets) dans le réservoir de la chasse d'eau de vos toilettes, moins d'eau sera ainsi gaspillée.

* Essayer les toilettes sèches !

* Prendre des douches, elle est plus tonique et hygiénique que les bains et consomme 3 fois moins.

* Faîtes fonctionner votre lave-linge ou lave-vaisselle que lorsque la machine est remplie ou utilisez la touche demi-charge qui permet d' économiser environ 30 % du volume d'eau.

* Préservez la qualité des eaux souterraines.

* Pensez à récupérer l'eau de pluie.



* Stockez l'eau de pluie dans une citerne. Réglementation sur la récupération d'eau de pluie - legifrance.gouv.fr


Avec les moyens de transport

1. Privilégier le vélo ou la marche à pied si on doit effectuer un court trajet en ville.
On évite, ainsi, de perdre du temps dans les embouteillages ou dans la recherche d'une place de stationnement, souvent payante et, en plus, c'est bon pour la forme.


2. Pour les déplacements plus longs en ville, choisir le bus, métro ou tramway.
Ils émettent moins de CO2 et, en plus, on peut y lire, discuter et s'y reposer.


3. Si on est obligé d'utiliser la voiture, proposer aux voisins ou collègues de partager la même voiture.
Le covoiturage diminue la pollution et divise les frais de déplacements entre les occupants du véhicule et favorise la convivialité.


4. Si on peut, éviter d'utiliser la voiture sur l'ensemble du trajet la déposant dans un parking près d'une station de bus ou de métro, pour continuer le trajet en transport en commun.
Un moyen efficace de limiter les émissions de CO2.


5. Respecter les limitations de vitesse pour la sécurité et l'environnement.
Lever le pied de l'accélérateur entraîne une diminution de la consommation de carburant et, donc, une réduction d'émission de gaz carbonique.


Avec les déchets à la maison

Déchets alimentaires :
* Si vous avez un jardin, récupérez les déchets alimentaires afin de les transformer en compost pour le jardin.
* Si vous êtes en appartement, récupérez les déchets alimentaires avec un lombricomposteur.


Médicaments périmés :
* Ne jetez pas les médicaments périmés dans l'égout ni les toilettes.
* Rapportez-les en pharmacie afin d'éviter les rejets médicamenteux dans la nature.
* Les pharmaciens les reprennent gratuitement.


N'oubliez pas de trier vos déchets ! :
Le tri des déchets permet de lutter efficacement contre le gaspillage des ressources naturelles, de promouvoir les économies d'énergie et d'épargner l'environnement.





La prévention lors des achats :

* Préférez les pots contenant davantage de produits.
* Évitez au maximum les produits jetables et les emballages.
* Réutilisez ou refusez les sachets plastiques.


Pensez à donner au lieu de jeter :
Cherchez des associations ou organismes.



Refusez la publicité dans la boîte aux lettres :

stop-pub





Durée de vie des déchets dans le sol :

duración de vida residuos


Manger bio - Alimentation saine

Pour l'environnement
Plutôt que d'utiliser jusqu'à épuisement la terre par une agriculture intensive et bien souvent avec des produits chimiques, l'agriculture biologique préserve la fertilité de la terre et la nappe phréatique. Elle tend à préserver l'écosystème, la flore et la faune et les modes d'élevages sont plus convenables pour les animaux. Manger bio c'est bon pour l'écologie.

Pour sa santé
Les aliments issus de l'agriculture biologique sont sains et plus naturels. En respectant le rythme des saisons nous avons des fruits et légumes plus gouteux car cueillis à maturité sans additifs comme les pesticides ou les conservateurs. Manger bio c'est faire plaisir à son corps en lui proposant des produits de meilleure qualité énergétique mais aussi améliorer son bien-être.

Pour un commerce équitable
Il est vrai que les produits biologiques sont souvent plus chers que leur équivalent non bio mais acheter bio c'est aussi respecter le travail, le savoir faire, le cadre de vie des producteurs qui s'emploient à lutter contre des multinationales de l'agroalimentaire et qui travaillent en respectant et en sauvegardant notre planète et notre bien-être.

retour