Les Savons

Définition

Le savon est un objet liquide ou solide composé de molécules amphiphiles composées de sels métalliques, spécifiquement d'hydroxyde de sodium ou d'hydroxyde de potassium, et d'acides gras.

(Une espèce chimique est dite amphiphile, amphipathique ou bien amphipolaire lorsqu'elle possède à la fois un groupe hydrophile, soluble dans l'eau et un groupe hydrophobe, qui repousse l'eau.)

Son caractère amphiphile lui donne ses propriétés caractéristiques, notamment la formation de mousse et d'émulsions utiles pour le lavage.


Types

Selon la provenance géographique d'origine ou la couleur :

savon_d_alep - Le savon Azul e Branco est fabriqué au Portugal. Il est bleu et blanc-jaunâtre.
- Le savon d'Alep, le plus ancien savon syrien. Il est à base d'huile d'olive et d'huile de baies de laurier.
marseille_savon - Le savon de Marseille traditionnel est préparé avec de l'huile d'olive et de la soude. Il contient aussi de l'huile de coprah et de l'huile de palme. Il comporte au moins l'équivalent de 61-63 % d'acides gras.
- Le savon Blanc, comme le banal savon de Marseille ou un savon de toilette.
- Le savon Marbré, comporte des lignes de savons ferreux non déposées, c'est-à-dire des carboxylates de fer précipités dans la masse du savon formé. Les fines marbrures sont vertes.


Selon l'usage :

- Une savonnette ou savon de toilette est un petit pain dur de savon d'aspect agréable, parfumé, coloré et neutralisée. À l'instar des savons ou mousses à raser, les savons de toilettes sont préparés à partir de suif et de noix de coco et contiennent les plus hautes teneurs en sel d'acides gras, supérieures à 76 ou 78 %. Cette composition élaborée — lavage soigné éliminant toutes traces d'alcali, présence de colorant, parfum, bactéricide, fongicide ou autres additifs pour une action au contact de la peau — est destinée en premier lieu à la toilette ou l'hygiène du corps.
savon_menage - Le savon de ménage, autrefois pour le nettoyage domestique.
- Le savon ponce est un savon à décrasser dans lequel il entre une charge minérale, sous forme de pierre ponce pulvérisée.
savon_surgras - Le savon surgras est enrichi en agents (sur)graissants, par exemple des huiles végétales. La présence d'huiles limite le dessèchement dû au savon qui enlève le film gras (film hydrolipidique) recouvrant naturellement la peau.
- Le savon médical était autrefois un savon de Marseille surgras, avec apports antiseptiques tels que le soufre, le phénol, l'ichtyol, le formaldéhyde, le sublimé de naphtol ou de salol, des goudrons ou du bois de Panama.
- Le savon médicinal est un mélange de lessives de savonniers, avec des huiles d'amandes douces. Il était employé comme excipient dans la fabrication de pilules, ou prescrit comme laxatif.
- Le savon dentifrice est un savon additionné de glycérol (glycérine) et de substances aromatiques, pour les soins de la bouche.


Selon l'aspect ou la composition :

- Le savon liquide à la potasse était préparé à partir d'huile de ricin et de noix de palmier. Il a la plus faible teneur équivalente en acides gras : 15 à 20 % en masse.
savon_noir - Le savon noir ou savon mou est un savon plus ou moins mou. La saponification est faite traditionnellement avec de l'huile de lin. Sa couleur est naturellement ambré sombre. On n'y ajoute pas de colorant. Il affiche une teneur équivalente en acides gras de l'ordre de 38 % en masse. Il était recommandé pour le nettoyage des carrelages. Il existe aussi du savon noir pour le corps.
- Le savon animal est obtenu avec la lessive des savonniers et des graisses animales, souvent du suif de bœuf.
- Le savon transparent est obtenu par dissolution d'un savon de suif dans de l'alcool à chaud, puis refroidissement lent et coulage. Il s'appelle savon de glycérine lorsque l'alcool est le glycérol, nom actuel de la glycérine.
- Le savon à raser ou mousse à raser, est un savon destiné à être appliqué sur un visage à l'aide d'un blaireau afin de le raser. Sa formule permet de le faire mousser au contact du blaireau humide. Bien que la mousse à raser l'ait remplacé auprès de nombreux utilisateurs, on en trouve encore de nombreux types à base de différentes huiles (d'olive, de chanvre...).


Autres savons dénommés par analogie :

- Le savon sans savon, comme son nom l'indique, ne contient pas de molécules de savon. Appelé aussi pain dermatologique ou syndet (pour synthetic detergent), il est à base de tensioactifs synthétiques. Son pH est proche du pH de la peau.
- Les savons antiseptiques, à base d'iode par exemple, ou antifongiques sont utilisés pour des soins particuliers de dermatologie. Ceux-ci ne contiennent pas de molécules de savon et sont pour la plupart des détergents cationiques.
- Le savon blanc de montagne ou oropion est une variété d'argiles déposées dans les eaux thermales.
- Le savon des verriers désigne le dioxyde de manganèse MnO2 employé pour décolorer le verre dans les creusets de fusion.


Recettes

Recette de base

- 450 grammes de graisse végétale
- 170 millilitres d'eau
- 60 grammes de soude

Recette de savon simple

- 450 grammes d'huile de noix de coco
- 700 grammes d'huile d'olive
- 450 grammes de graisse végétale
- 600 millilitres d'eau
- 223 grammes de soude

Recette de savon au lait de chèvres

- 450 grammes d'huile de noix de coco
- 1 kilo huile d'olive
- 450 grammes d'huile de palme (ou autre graisse végétale)
- 88 millilitres de lait de chèvre (à ajouter au moment du traçage)
- 624 millilitres d'eau
- 264 grammes de soude

Recette de savon au miel et cire d'abeilles

- 6.70 onces (200 mL) de soude dans 17 onces (500 mL) d'eau
- 10 onces (300 mL) d'huile de noix de coco
- 2 onces (60 mL) d'huile d'olive
- 33 onces (1 L) d'huile végétale
À ajouter au moment du traçage :
- 1 once (30 mL) de cire d'abeilles
- 1 once (30 mL) de miel
- 1/2 cuillère à thé d'huile de germe de blé
- une once (30 mL) d'huile essentielle (de votre choix)


Préparation

chimie Pour commencer, vous ajouterez toujours la soude à l'eau et non l'eau à la soude, sinon vous auriez une petite explosion sur les bras et comme la soude est très corrosive vous risquez d'y laisser vos yeux et même des morceaux de peau.
Alors, s.v.p. ne prenez aucun risque !

Tout d'abord protégez-vous bien : Portez des lunettes de protection (elles sont disponibles dans les quincailleries), des gants, un tablier, des manches longues et pantalons de préférence.

protégez-vous Il faut aussi toujours utiliser un contenant de verre ou de l'acier inoxydable sinon la chaleur (qui monte à environ 190°F, 90°C) ferait fondre les contenants en plastique (pas d'aluminium non plus, la soude l'attaque).

Utilisez aussi toujours des cuillères de bois pour mélanger la soude (attention cependant a ne plus utiliser les instruments en bois pour préparer la nourriture) !

Pour le reste, il existe plusieurs façons de faire du savon.

Il faut tout d'abord que la température de la soude redescende entre 95 et 105°F (35 et 40°C) et que l'huile soit autour de 130°F (55°C). Versez l'huile dans un contenant de verre ou d'acier inoxydable et ajoutez-y lentement la soude tout en brassant. À partir de là, on n'est jamais certain du temps que ça va prendre. J'ai déjà brassé jusqu'à 6 heures de temps, mais normalement ça dure entre 10 et 75 minutes jusqu'à ce que survienne le traçage et c'est ce qui est le plus compliqué à nos débuts de savoir à quel moment le savon est prêt.

Le traçage c'est quand vous sortez votre palette, les gouttes qui tombent laissent une marque à la surface du liquide.

Il n'y a qu'un moyen de trouver l'instant exact : c'est de faire quelques essais. Quand vous aurez maîtrisé cette partie, le plus dur sera fait.

Si vous désirez incorporer des additifs, c'est le moment. Cela devrait faire éclaircir le mélange pour quelques minutes, mais méfiez-vous quand même, le savon peut se mettre à durcir très vite.

C'est le moment de verser dans les moules que vous aurez préalablement graissés à la vaseline. Vous le recouvrez d'une serviette ou d'une guenille (torchon) et vous le laissez seul pendant 24 heures.

Rappelez-vous que la saponification dure environ 24 heures, donc que le savon est encore corrosif, alors si vous y touchez (ce que vous ferez sûrement malgré mes avertissements...), lavez-vous bien les mains à l'eau courante, sinon ça risque de chauffer pas mal !


Mise en garde !

Il est très important de suivre scrupuleusement les quantités des ingrédients de la recette que vous aurez choisie, sans cela, vous aurez toujours des problèmes.

Les composés basiques (potasse, soude) sont extrêmement corrosifs, ils peuvent être mortels et leur préparation dégage des vapeurs dangereuses !

Éloignez donc vos animaux et surtout les enfants durant la première journée, car la saponification n'est pas terminée, après quoi tout danger est écarté.

Il est nécessaire de nettoyer le savon pour enlever l'excès de soude, sinon cela peut être dangereux.



Technique de fabrication de savon pour gens pressés

Il est très facile de réaliser ses savons en pain à partir de savon de Marseille râpé ou tout prêt en paillettes.

Ingrédients

- 250 ml de savon de Marseille en paillettes sans parfum
- 220 ml d'eau distillée
- 11 ml d'huile au choix (olive, amande, arachide, jojoba, palme, tournesol, de noix d'abricot, beurre de cacao, coco, sésame, maïs, soja...)
- Quelques gouttes d'huile essentielle de votre choix 1 à 3 % maximum
- Colorant (épices ou autres : curcuma, cannelle = beige, chocolat en carré = brun, curry en poudre = jaune-pêche, paprika = pêche...)

Préparer et mesurer à l'avance :
- Mettre le savon et l'eau au bain marie, brasser le mélange
- Quand vous aurez obtenu une crème épaisse, retirez du feu, ajoutez les autres ingrédients
- Mélanger bien ou mixer
- Verser dans des moules
- Laisser sécher au moins 6 semaines.

Pollution

Le savon de base est totalement biodégradable : le savon de Marseille par exemple est préparé avec de l'huile d'olive et de la soude.

Le danger vient alors des savons industriels qui depuis les années 30 ont des réactions très polluantes pour l'environnement. Les additifs de ces savons peuvent être plus ou moins polluants.

Certains parfums (linalool, …) peuvent induire des réaction inflammatoires, certains chélatants (EDTA) peuvent induire un risque de bioaccumulation, les colorants sont inutiles mais rarement difficiles à dégrader, le danger le plus importants vient des conservateurs (biocides) qui sont difficiles à dégrader.

fabrication_savon_industrie

Conservation

Les savons se conservent plusieurs mois, même plusieurs années, dans un endroit frais et sec. On peut les stocker dans une armoire à linge dans laquelle ils diffuseront une bonne odeur.


Bibliographie
- Fr.Ekopedia.org/Savon
- En.wikipedia.org/wiki/Soap
- Es.Wikipedia.org/Wiki/Jabon


retour