Lectures ...

Oscar Wilde

Oscar Wilde Oscar Wilde, dont le nom complet est Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, est un écrivain irlandais, né à Dublin le 16 octobre 1854 et mort à Paris le 30 novembre 1900.

Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père ophtalmologiste renommé et d’une mère poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant.

À l’issue de ses études, Wilde s’installe à Londres, où il parvient à s'insérer dans la bonne société et les cercles cultivés.

Ses livres les plus connues : Le Portrait de Dorian Gray (1890), L'Importance d'être Constant (1895).


Le Portrait de Dorian Gray

The Picture of Dorian Gray Le Portrait de Dorian Gray est un roman d'Oscar Wilde, publié en 1890 et écrit dans le contexte de l'époque victorienne. L'auteur y inclut des thèmes relevant de l'esthétique tels que l'art, la beauté, la jeunesse, la morale et l'hédonisme.

Le roman est fantastique, mais aussi philosophique, et met en lumière la personnalité équivoque du dandy irlandais ainsi que le courant décadentiste, ce qui suscite de virulents échanges de lettres entre Wilde et plusieurs journaux très critiques jugeant l'œuvre « répugnante ».

Principal représentant du courant de l'esthétisme anglais, Oscar Wilde profite de son roman pour faire part des grands concepts ainsi que pour les interroger. On peut voir en Lord Henry l'auteur lui-même, dandy hédoniste, amoureux de mots et des turpitudes de la langue, connu pour ses mœurs légères.

Le Portrait de Dorian Gray traite du rôle des influences dans le destin d'un homme. Tout commence avec les mots de Lord Henry, qui font prendre conscience à Dorian à la fois de sa beauté et du caractère éphémère de celle-ci. C'est ce qui déclenche son vœu insensé. Sans l'influence des mots de Lord Henry, pas de roman. Or si les influences ont leur importance pour la trame du roman, elles en ont également beaucoup dans l'écriture d'Oscar Wilde.

Basil Hallward est un artiste qui reste énormément impressionné par la beauté esthétique d'un jeune appelé Dorian Gray et il commence à l'admirer. Basil peint un portrait du jeune. En bavardant dans le jardin de Basil, Dorian fait la connaissance d’un ami de Basil et commence à être captivé par la vision du monde de Lord Henry. En exposant un nouveau type de hédonisme, Lord Henry indique que « la chose unique qui vaut la peine dans la vie est la beauté et la satisfaction des sens ».

Après s'être rendu compte qu'un jour sa beauté s'évanouira, Dorian désire avoir toujours l'âge en quand Basil l'a peint dans le tableau. En attendant, il maintient pour toujours la même apparence du tableau, la figure retraitée vieillit par lui.

Sa recherche du plaisir le porte à une série d'actes de luxure; mais le portrait sert comme un souvenir mortuaire des effets de son âme, avec chaque péché le portrait se trouble et vieillit.


Bibliographie :

- Fr.wikipedia.org,
retour