Lectures ...

Cicéron


Cicéron Cicéron (en latin Marcus Tullius Cicero), né le 3 janvier 106 av. J.C. à Arpinum en Italie et assassiné le 7 décembre 43 av. J.C. (calendrier julien) à Gaète, est un homme d'État romain et un auteur latin.

Citoyen romain issu de la bourgeoisie italienne, Cicéron n’appartient pas à la noblesse, ce qui en principe ne le destine pas à un rôle politique majeur.

Contrairement à ses contemporains Pompée et Jules César, la carrière militaire ne l’intéresse pas, et après une solide formation à la rhétorique et au droit, il réussit grâce à ses talents d’avocat à se constituer suffisamment d’appuis pour parvenir en 63 av. J.C. à la magistrature suprême, le consulat.

Dans une République en crise menacée par les ambitieux, il déjoue la conspiration de Catilina par la seule énergie de ses discours, les Catilinaires. Ce succès qui fait sa fierté cause ensuite son exil en 58 av. J.C., pour avoir exécuté les conspirateurs sans procès.

Revenu à Rome en 57 av. J.C., il ne joue plus de rôle important sur la scène politique, dominée par Pompée et César. Durant la guerre civile qui débute en 49 av. J.C., il rallie Pompée avec hésitation, puis est forcé de s'accommoder du pouvoir de César, avant de s’allier à Octave contre Antoine. Sa franche opposition à Antoine lui coûte la vie en 43 av. J.C.



Cicéron démasque Catilina, tableau de Cesare Maccari (1840-1919)
(cliquer pour agrandir)

Cicéron démasque Catilina, tableau du peintre italien Cesare Maccari (1840-1919)


La théorie de Cicéron sur la société


1. Le pauvre travaille et travaille.

2. Le riche l'exploite.

3. Le soldat défend les deux.

4. Le contribuable paie pour les trois.

5. Le vagabond se repose pour les quatre.

6. L'ivrogne boit pour les cinq.

7. Le banquier escroque les six.

8. L'avocat trompe les sept.

9. Le médecin tue les huit.

10. Le croque-mort enterre les neuf.

11. L'homme politique vit des dix.


lasociedad


retour