Lectures ...

Saint Martin de Porres


San Martin de Porres Saint Martín de Porres (Lima, 1579 - 1639), surnommé « Martín de la Charité », est un religieux péruvien de l'Ordre des Dominicains, premier saint mulâtre de l'Amérique du Sud. Il est le saint patron de l'harmonie interraciale, connu pour son style de vie végétarien, assistance sociale et des pouvoirs de guérison miraculeux.

Parmi les nombreux miracles qui lui sont attribués étaient la lévitation, bilocation, la connaissance miraculeuse, les curations instantanés et une capacité de communiquer avec des animaux.

St. Martin est aussi connu comme « le Saint du Balai ». Il est souvent décrit tenant un balai, comme représentation de son humilité et la façon dont il s'est consacré avec amour même pour les tâches les plus simples.


San Martin de Porres Premières années


Martin est né le 9 décembre 1579 à Lima au Pérou. Enfant illégitime de Juan de Porres, espagnol de haute noblesse, chevalier de l'Ordre d' Alcántara, et d'Ana Vélasquez, esclave noire libérée. Il était donc métis. Une sœur naquit deux ans plus tard.

Il a été baptisé dans l’Eglise Saint Sébastian de Lima où, sept ans plus tard, sera baptisée Sainte Rosa de Lima.

Son père, appelé à de hautes fonctions, ne pouvant assurer l'éducation et la subsistance de sa famille, laissa sa mère subvenir à ses besoins et à ceux des deux enfants. Ils vécurent donc au milieu de grandes difficultés matérielles. Sa mère avait de très faibles revenus provenant du lavage de linge.

Le petit Martin revenait souvent du marché sans l'argent qui lui avait été confié, et sans les provisions réclamées, ayant rencontré sur son chemin des très nombreux pauvres qui vivaient dans les rues de Lima à cette époque, et leur ayant distribué ses maigres achats.

Lors d'une de ses visites, Juan de Porres prit avec lui ses deux enfants, Martin qui avait alors 8 ans et Juana qui en avait six, et les emmena avec lui à Guayaquil en Équateur. Ils y restèrent quatre ans, mais, Juan ayant été appelé au Panamá, il laissa Juana à Guayaquil chez une tante et ramena Martin à Lima chez sa mère, en lui fournissant de quoi subvenir dignement à son éducation.

Martin fut confirmé par l’Archevêque Toribio de Mogrovejo (1538-1606), qui fut canonisé saint postérieurement.

San Martin de Porres Le jeune Martin, âgé alors de 12 ans, décida d'apprendre le métier de barbier.

Les barbiers à cette époque apprenaient aussi à soigner les blessures et faisaient fonction de médecin voire de chirurgien.

Martin fut un apprenti attentif et dévoué. Les malades venaient de préférence vers lui tant pour sa douceur que pour ses compétences qui étaient déjà grandes.

À 15 ans, Martin a achevé son travail avec le barbier-chirurgien et il est devenu un serviteur dans le Monastère du Saint Rosaire de Lima, qui avait été récemment établi.


San Martin de Porres Vie religieuse


Il demanda à y être admis à la plus humble place, celle de membre du Tiers Ordre Dominicain comme «donado».

Ces personnes vivaient avec la communauté et portaient l'habit en échange de l'exécution de travaux subalternes.

Il effectuait toutes ces tâches avec joie et humilité ; il fut aussi attaché aux soins des malades à l'infirmerie, tâche dont il s'acquittait avec dévouement et grande réussite.

Ainsi il a vécu neuf ans, en pratiquant les métiers les plus humbles. Il a été admis comme frère de l'ordre en 1603. Il a persévéré dans sa vocation malgré l'opposition de son père et, en 1606, il s'est converti en moine en professant les votes de pauvreté, de chasteté et d'obéissance.

San Martin de Porres Martin travaillait beaucoup. Il avait une profonde piété : il se levait avant jour pour s'arrêter à l'église afin de servir la Messe, et après son travail, il s'enfermait dans sa chambre pour prier, les yeux fixés sur le crucifix, et lire des ouvrages pieux.

A cause de son travail diligent, Martin a été promu à collecteur d'aumônes : il a demandé au riche d’aider les pauvres et les malades de Lima.

Certaines guérisons miraculeuses lui furent attribuées par ses frères qui lui reconnaissaient le don de thaumaturgie.

Il était patient, sourd aux rebuffades. Quand un patient le tratait rudement, il répondait :

« Je dois prendre un meilleur soin de celui-ci, car il me connaît mieux que les autres ».

San Martin de Porres Mais Martin avait tels dons de guérison qu'il a bientôt été réputé comme le travailleur de miracles. Aussi dans la distribution de la nourriture du couvent aux pauvres, la nourriture a semblé se multiplier miraculeusement.

A cause de sa formation et expérience avec le chirurgien-barbier et son intérêt évident pour l'aide aux malades, Martin a été placé responsable de l'infirmerie du monastère quand il avait 24 ans; là sa réputation du bon soin des malades a grandie.

Les Dominicains ont été si impressionnés qu'ils ont aussi laissé tomber l'ancienne opposition, basée sur sa race et il est devenu un dominicain tertiaire. Parce qu'il était un si merveilleux homme qui a pu guérir tant des malades que les limitations raciales ont cessé d'exister.


San Martin de Porres Missionnaire des enfants et des pauvres


Frère Martin avait l'habitude, malgré ses multiples occupations, de réunir quelques jeunes ouvriers du monastère pour les instruire et leur parler de l'Évangile.

A l'extérieur du couvent, dans la ville de Lima beaucoup d'orphelins vagabondaient, sans famille et sans éducation.

Martin travailla avec ardeur à la fondation de l'orphelinat de la Sainte Croix qui avait pour vocation de recueillir ces enfants et de les éduquer.

Il prenait à cœur le choix des maîtres, et des autres employés, afin que les études offertes soient fructueuses et que les enfants puissent ensuite s'établir dans la vie avec une solide formation Chrétienne.

San Martin de Porres Pour financer ses entreprises, Martin n'hésitait pas à solliciter les grands personnages de la ville, et ceux-ci étaient généreux tant sa Foi et sa Force étaient grandes.

Martin avait l'habitude, à la fin du repas, de passer de table en table pour récupérer tout ce qui avait pu être laissé et de sortir immédiatement le distribuer aux pauvres qui l'attendaient.

Sa confiance en la Providence était telle qu'il avait coutume de dire :

« Puisse Dieu, en son infinie Miséricorde, multiplier cette nourriture, et les pauvres ne manquaient jamais d'être tous servis ».

Martin a continué à ramener les malades au monastère jusqu'à que le provincial Supérieur, alarmé par la contagion menaçant les moines, lui a interdit de continuer à le faire. Sa soeur, qui habitait dans la ville, a ensuite offert sa maison pour loger ceux que le petit monastère ne pouvait pas admettre.


San Martin de Porres Pénitences


Il effectuait de longues Pénitences, priant pour les âmes du Purgatoire, se faisant fouetter par les autres moines en signe d'humilité.

Il portait le cilice et jeûnait souvent.

Il allait jusqu'au bout de son vœu de pauvreté.

Sa soeur voulait lui offrir un second habit afin qu'il puisse changer et laver le sien, mais il répondit :

« Quand je lave mon habit, ma tunique me suffit pendant le temps où il sèche; et quand je lave ma tunique, c'est mon habit que je porte. Ça serait vraiment du superflu que d'avoir deux habits à mon usage ».

Aussi, il préférait des vieilles chaussures à des nouvelles.


San Martin de Porres Martin et les animaux


On peut bien dire que St. Martin de Porres est le « St. François d'Assise de l’Ordre des Dominicains » pour son amour des animaux.

Il est souvent représenté en compagnie d'un chien, d'un chat, des souris ou d'autres animaux.

Il parlait aux animaux. Par exemple, il demanda aux souris qui souillaient les linges et grignotaient les réserves alimentaires d'aller s'installer dehors, dans le jardin, et indiqua qu'il pourvoirait à leur subsistance. Ses frères virent alors de nombreuses souris sortir de leurs trous et se rassembler dans le jardin où frère Martin leur apporta régulièrement à manger.

Il avait l'habitude de soigner et de guérir miraculeusement les chiens errants blessés ou malades, et aussi de donner à manger à tous les animaux du monastère, dans la même gamelle où dindes, souris et chats mangeaient ensemble sous son regard.


San Martin de Porres Miracles


Parmi des nombreux miracles attribués à Saint Martin étaient la lévitation, la bilocation (être en deux endroits à un moment donné), la connaissance miraculeuse, des cures instantanées et une capacité de communiquer avec des animaux.

Il est très tôt devenu connu à Lima non seulement pour son attitude humanitaire et bonne volonté de faire n'importe quel travail qui était nécessaire (on lui montre souvent avec un balai à cause de ceci), mais aussi pour ses remèdes spectaculaires, qui probablement ont été plus le résultat de son progrès spirituel que pour sa connaissance médicale.

Martin était un homme très spirituel, passant du temps dans la prière, parfois entouré par une lumière brillante et faisant la pénitence plusieurs fois par jour.

San Martin de Porres Il y a beaucoup de cas enregistrés de quand ses frères moines l'ont trouvé dans la chapelle avant le Saint Sacrement si rempli d'amour pour Jésus qu'il lévitatait dans une pure extase.

Dans d'autres cas, Martin a été capable de se dédoubler et passer pour des portes fermées pour aider une personne malade ou que meurt dans un autre endroit du monastère.

Il a été capable de savoir si la personne à sa charge allait ou non se récupérer. Il avait aussi le don de la clairvoyance.

San Martin de Porres Martin désirait aller évangéliser l’Afrique, Chine, Japon, Mexique et Philippines, comme beaucoup de dominicains l'avaient fait. Il n'eut jamais l'occasion de réaliser ce voeu. Toutefois, des témoins ont rapporté avoir vu Martin dans ces pays.

Il lui est aussi attribué le don de la guérison, dont il y a beaucoup de témoignages, étant le plus extraordinaire la guérison de malades ôtés de tout espoir. « Je te soigne, le Dieu te guérit », c'était la phrase qu'il avait l'habitude de dire pour éviter la vénération de sa personne.


San Martin de Porres Mort


En janvier 1639 quand Martin avait soixante ans, il est devenu très malade avec des frissons, des fièvres, des tremblements et des douleurs atroces. Il avait eu plusieurs poussées de la maladie tout au long de l'année et avait dit à ses frères que ceci serait sa dernière maladie.

Quand la mort était imminente, il a demandé le Viaticum et le Derniers Sacrement. Quand le Salve Regina a été chantée et le Credo entonné, le crucifix que Martin tenait dans se mains est glissé et son âme est partie de son corps. Il était autour de 9:00 P.M., du 3 novembre 1639, dans le Prieuré du Rosaire.

Actuellement ses restes se reposent dans la Basilique et le Couvent de Saint Domingue de Lima, près des restes de Sainte Rosa de Lima et de Saint Juan Macías dans le dénommé « Autel des Saints Péruviens ».


San Martin de Porres Béatification et Canonisation


Martin de Porres a été Béatifié le 29 octobre 1837 par le Pape Grégoire XVI.
Il a été Canonisé le 16 mai 1962 par le Pape Jean XXIII.
Sa Fête a été fixée au 3 novembre.

Le Pape Jean XXIII a dit dans son homélie de Canonisation :

« Saint Martin, toujours obéissant et inspiré par son Divin Maître, a vécu parmi ses frères avec ce profond Amour qui vient de la Foi pure et de l'Humilité du cœur.
Il aima les hommes parce qu'il les voyait comme des enfants de Dieu, et comme ses propres frères et sœurs.
Telle fut son humilité qu'il les aima plus qu'il ne s'aimait lui-même, et qu'il les considérait comme étant meilleurs et plus vertueux que lui-même.
Il excusait les fautes des autres. Il Pardonna les insultes les plus amères, convaincu qu'il était qu'il méritait de plus sévères châtiments à cause de ses propres péchés.
Il essaya de toutes ses forces de sauver les coupables ; il consola amoureusement les malades ; il fournit des remèdes, de la nourriture, des vêtements aux pauvres ; il aida tant qu'il fut possible les ouvriers agricoles et les Nègres, sans oublier les mulâtres, qui en ce temps étaient considérés ni plus ni moins que comme des esclaves... »


Lima Virreinal, Fernando Brambila (1763-1834)


Saint Martín de Porres dans les Traditions de Ricardo Palma


Fray Martin et le maçon


Frère Martin de Porres, dans sa vie et après sa mort, a fait des miracles par milliers.

Il faisait des miracles avec la même facilité avec laquelle d’autres font des poèmes.

L'un de ses biographes dit que le prieur des Dominicains a du lui défendre qu'il continue à miraculer (m’excusant pour le verbe) :
- « Frère Martin, je vous défends de continuer à faire des miracles sans ma permission. »

Fray Martín répondu :
- « Comme vous ordonnez révérend père. »

Mais un jour un maçon qui réparait le cloître, a glissé d'un très haut échafaudage et a crié :
- « Sauvez-moi, Frère Martin! »

Le frère Martin a levé les mains et lui a répondu :
- « Attend-moi petit frère que je vais demander la permission à mon supérieur! »

Et on dit que le maçon s'est maintenu en lévitation tandis qu’il attendait le retour de Frère Martin.

Quand le Frère Martin est allé demander la permission à son supérieur, celui-ci lui a répondu :
- « Quelle permission vais-je te donner si tu as déjà fait le miracle ? Enfin, va et fini-le, mais qu’il ne se répète pas. »

cloitre dominicain


Fray Martin et la petite souris


Fray Martin de Porres avait une prédilection particulière pour les rongeurs, invités gênants qui sont venus presqu’avec la conquête car jusqu'à 1552 n'étaient pas ces petites créatures connues au Pérou. Ils sont venus d'Espagne dans l'un de ces navires qui transportait des cargaisons.

Lorsque notre frère avait les fonctions d’infirmier du couvent, les souris parcouraient, comme maures sans maître, les cellules, la cuisine et le réfectoire. Les chats, connus au Pérou depuis 1537, étaient rares dans la ville.

Dans le temps où Martin faisait de barbier, une souris était presque une curiosité car, relativement, la famille de souris commençait à se multiplier.

Etant ennuyés les frères par l'invasion de rongeurs ont inventé plusieurs sortes de pièges pour les chasser, qui ont très rarement réussis.

Fray Martin avait également mis un piège à l'infirmerie et, une souris inexperte, attirée par l'odeur du fromage, avait été prise dans le piège.

Il l’a sortie de là et, en la plaçant dans la paume de sa main, il lui a dit :

St Martin et la petite souris « - Va-t-en, petite soeur, et dit à tes camarades qui ne soient pas gênantes ou nuisibles dans les cellules; et allez vivre dans le jardin, que je prendrai soin de vous apporter de la nourriture chaque jour. »

L'ambassadeur a respecté l'ambassade et, à partir de ce moment, la souris muchitanga a abandonné les lieux et déménagé dans le jardin.

Bien sûr, Fray Martin leur a rendu visite tous les jours, portant une corbeille avec de la nourriture, et les souris s’approchaient comme appelées avec une cloche.

Il avait dans la cellule de notre bon frère, un chien et un chat, et avait obtenu que les deux animaux vivent en harmonie fraternelle. Et, par conséquent, ils mangeaient ensemble dans la même gamelle.

Une après-midi, il les regardaient manger en sainte paix, quand d’un coup le chien grognait et le chat hérissait, une souris avait été attirée par l'odeur du potage, elle avait osé pousser son nez hors de son trou. La découvrant et, se tournant vers le chien et le chat, Fray Martin leur a dit :

« - Calmez-vous!, créatures de Dieu, calmez-vous! »

Rapidement, il s’approcha vers le trou dans le mur et dit :

« - Ne t’inquiète pas et viens, soeur souris. Je m’aperçois que tu as besoin de manger; approche-toi, ils ne te feront pas de mal. »

Et il a dit aux autres animaux :

souris, chien et chat « - Eh bien, les enfants, donnez toujours à notre petite invitée un peu de place pour manger, Dieu donne à tous les trois. »

Et la souris sans se faire prier, a accepté l'invitation et, à partir de ce jour-là, ils ont mangé dans la même assiette : souris, chien et chat.


Reconstruction 3D des visages de 3 saints


Les visages de Sainte Rosa de Lima et Saint Martin de Porres, péruviens, ainsi que de Saint Juan Macías, espagnol, ont été reconstruits par des spécialistes brésiliens et péruviens, en février 2016, novembre 2015 et septembre 2015, respectivement.

L'équipe a commencé avec l'exhumation des restes osseux des saints décédés il y a plus de 300 ans, lesquels reposent dans le Couvent de Santo Domingo de Lima, pour réaliser des analyses odontologique, anthropologique et légiste.

Postérieurment, on a procédé à l'impression des crânes avec la technique 3D. La phase finale a consisté en l'exposition des bustes.

Dans le projet ont participé les Universités de San Martin de Porres et Inca Garcilaso de la Vega, ainsi que l'Equipe Brésilienne d'Anthropologie Légiste et d'Odontologie Légale (Ebrafol).

reconstruction visages St Martin de Porres, Ste Rosa de Lima et St Juan Macias
Reconstruction 3D des visages de Saint Martin de Porres,
Sainte Rosa de Lima et Saint Juan Macias

tableaux St Martin de Porres, Ste Rosa de Lima et St Juan Macias
Anciennes peintures de Saint Martin de Porres,
Sainte Rosa de Lima et Saint Juan Macias

Bibliographie :


SP - Biografia de San Martin de Porres - biografiasyvidas.com,
SP - Biografia de San Martin de Porres - es.wikipedia.org,
SP - Biografia de San Martin de Porres - fraymartindeporres. wordpress.com,
CA - Biographie de St Martin de Porres - dominicains.ca,
FR - Biographie de St Martin de Porres - fr.wikipedia.org,
FR - Biographie de St Martin de Porres - avecmariepourjesus.net,
USA - Biography of St Martin de Porres - anaflora.com,
USA - Biography of St Martin de Porres - biography.com,
IE - Biography of St Martin de Porres - catholicireland.net,
USA - Biography of St Martin de Porres - catster.com,
UK - Biography of St Martin de Porres - en.wikipedia.org.
USA - Biography of St Martin de Porres - franciscansisters peoria.org,
USA - Biography of St Martin de Porres - holyspiritinteractive.net,
USA - Biography of St Martin de Porres - itmonline.org,
USA - Biography of St Martin de Porres - jesuschristministry. blogspot.fr,
USA - Biography of St Martín de Porres - newworldencyclopedia.org,
USA - Biography of St Martin de Porres - notablebiographies.com,
PE - ¿ Cómo el culto a San Martín de Porres se extendió en el mundo ? - elcomercio.pe,
USA - From a homily given at the canonization of Saint Martin de Porres by Pope John XXIII - liturgies.net.
FR - L'Histoire de Saint Martin de Porres - philosophiedu christianisme.wordpress.com,
FR - Le vrai visage de Saint Martin de Porres - reinformation.tv,
PE - Los milagros escondidos de San Martín de Porres - aweita.pe,
USA - Miraculous Prayer to Saint Martin de Porres to ask for urgent financial help - catholictruth.net,
SP - Oraciones a San Martín de Porres - devocionario.com,
FR - Qui était Saint Martin de Porres ? - sainteodile.fr,
USA - Reconstructed face of St. Martin de Porres - catholicnews agency.com,
USA - Reconstructed face of St. Rose of Lima - catholicnews agency.com,
USA - Reconstructed face of St. John Macias - commons. wikimedia.org.
PE - Reconstruirán rostros de confesores peruanos - americasistemas.com.pe,
VA - Rito de Canonización del Beato Martín de Porres, Homilía de su Santidad Juan XXIII - w2.vatican.va,
USA - Saint Martin De Porres, Apostle of Charity, Pope John XXIII - crossroadsinitiative.com,
UK - Saint Martin de Porres, Cooperator Brother or Member of the Third Order ? - op.org,
FR - Saint Martin de Porres, Frère dominicain à Lima - nominis.cef.fr,
USA - Saint Martin De Porres, Our Dominican Heritage - nashvilledominican.org,
USA - Saint Martin de Porres, Patron of Social Justice - biography.yourdictionary.com,
FR - Saint Martin de Porres, Religieux du Tiers Ordre de Saint Dominique - reflexionchretienne.e-monsite.com,
FR - Saint Martin de Porres, Religieux du Tiers Ordre de Saint Dominique - livres-mystiques.com,
FR - Saint Martin de Porres, Religieux du Tiers Ordre de Saint Dominique - har22201.blogspot.fr,
USA - Saint Martin de Porres, the Saint of the Broom - aquinasandmore.com,
USA - Saint Martin de Porres' Story - franciscanmedia.org,
SP - San Martín de Porres - dominicos.org,
SP - San Martín de Porres, Fray Escoba - webcatolicodejavier.org,
USA - San Martín de Porres, Religioso Dominico - corazones.org,
PE - San Martín de Porres : Últimas Noticias - aciprensa.com,
SP - San Martín de Porres y su amor por los animales - fray martindeporres.wordpress.com,
FR - Vie de Saint Martin de Porres - paris.catholique.fr,
USA - Why Did Saint Martin De Porres Become a Saint ? - biography.yourdictionary.com.


retour


curé
A bientôt !